Plantes

Cette page dresse un inventaire en cours des plantes que j’ai acheté, prélevé, ou que les voies impénétrables du destin ont mis sur mon chemin à la faveur d’un don, d’un échange et d’un emménagement. Et aussi parfois, d’une graine apportée par le vent, autrement dit, par Dieu lui-même. Cette collection, je m’efforce de la maintenir en bonne santé et de l’agrandir. Certaines de ces plantes sont ou deviendront, je l’espère, comestibles.

Ces dessins sont à vendre, sauf mention contraire.
Pour connaître les tarifs, ou voir davantage d’œuvres, écrivez à .

Cyperus alternifolius

Cyperus alternifolius - L'âge de Pierre
Crayon sur papier – 297x420mm (détail, 2015)

Cyperus Alternifolius est plus communément appelé «papyrus», son nom commercial, mais il s’agit en fait d’une espèce originaire de Madagascar qui n’a rien à voir avec le Cyperus Papyrus des bords du Nil. Cette plante, dont blondinette a ramené une bouture en 2006, est cultivée en pot et craint le froid (-3°C) mais passe l’hiver à l’extérieur, sur la terrasse, où le gel est rare.

Euphorbia tirucalli

Plante crayon Euphorbia tirucalli - L'âge de Pierre
Crayon et aquarelle sur papier – 297x420mm (2017)

Offerte en 2016 par les amis de Plantes etc, cette succulente en pot qu’on appelle aussi «plante crayon» est habituée à la chaleur et à la lumière. Elle peut atteindre, dans son Afrique australe d’origine et en plein terre, les dimensions d’un arbre véritable. Hélas, la réverbération d’une terrasse en béton dans le Languedoc lui auront malgré tout occasionné quelques cicatrices de brûlure. Pas rancunière, Euphorbia turicalli continuera l’été prochain de multiplier ses longs doigts boudinés. Car bien qu’habituée à la sécheresse, elle aime l’eau en été qui la fait grandir à vue d’œil. La plante crayon n’a donc rien contre l’aquarelle.

Ficus benjamina

Ficus benjamina - L'âge de Pierre
Crayon et aquarelle sur papier – 297x420mm (2017)

Ficus benjamina déploie ses petites feuilles cireuses dans la plupart des open spaces et cafétérias du monde industriel, car c’est une plante d’intérieur très facile à vivre. Et c’est généralement à cette espèce particulière qu’on pense quand on parle de «ficus». Qu’à cela ne tienne: le spécimen que blondinette s’est vu offrir en cadeau et qui dépérissait quelque peu depuis mérite autant notre affection qu’une variété rare. Après un rempotage en 2015, il s’est remis au vert sur son meuble en formica.

Pogostemon cablin (patchouli)

Patchouli Pogostemon cablin - L'âge de Pierre
Crayon et aquarelle sur papier – 210x297mm (2017)

Entêtant parfum des années hippies, le patchouli est à l’origine une plante asiatique dont le nom viendrait du tamoul. Tamara, qui cultive le souvenir de ses belles années passées en Inde, et aussi de nombreuses plantes exotiques dans son jardin d’hiver, m’en a offert une bouture en 2016.